Bibliothèque Turque

Accueil > Multimédia > Documentation > Lettre envoyée par M. Bogos Nubar, Représentant des Arméniens en France, au (...)

Lettre envoyée par M. Bogos Nubar, Représentant des Arméniens en France, au Ministère des Affaires Etrangères Français

jeudi 20 décembre 2012, par Redacteur

La véritable étendue de la catastrophe engendrée par l’action des agitateurs populaires arméniens : selon les évaluations « le nombre total des déportés a été « de 6-700.000 à âmes » ; ces chiffres ont toujours été exagérés. De nos jours on avance d’autres chiffres, de n’importe quelle hauteur et sans aucun fondement, comme dans une foire aux victimes innocentes. Les meneurs, quant à eux, ont toujours réussi à se mettre à l’abri pendant qu’il en était encore temps.

Lettre envoyée par M. Bogos Nubar, Représentant des Arméniens en France, au Ministère des Affaires Etrangères (Archives des Affaires Etrangères de France, Série Levant, Arménie, vol 2, folio 47)

Mon Cher Ministre,

Ainsi que vous m’en avez exprimé le désir, j’ai l’honneur de vous donner ci-dessous une évaluation approximative que nous avons déportés et réfugiées arméniens de Turquie, qui sont dans un complet (...) et ont besoin d’être secourus d’urgence.
Il s’en trouve environ 250 000 en caucase
40 000 en Perse
80 000 en Syrie-Palestine
20 000 à Mossoul-Bagdad
Total 390 000

Le nombre total des déportés a été évalué de 6 à 700 000 âmes. Les chiffres que je vous donne ne sont donc ceux des rescapés se trouvants actuellement en territoire conquis par les troupes alliées. Quant au reste des déportés disséminés encore dans le desers, nous n’avons jusqu’ici aucun renseignement à leur sujet.

Veuillez agréer, Mon Cher Ministre, l’assurance de ma haute considération et de mes sentiments dévoués.